Freaks avec Basile Robert

L’idée est de présenter une galerie de monstres comme des sales bateleurs du 19e. Des monstres, c’est-à-dire des pièces dont le processus de création même ne peut aboutir qu’à une créature difforme, inapte à remplir dans la société son rôle de belle chose fabriquée par le génie humain. Du génie, il en a fallu pourtant (comme à ce bon docteur Frankenstein) pour « accoucher » de ces épouvantables merveilles :
Gran Torso est comme son nom l’indique un grand torse sans bras ni jambes. L’obsession anti-bourgeoise de Lachenmann, l’a poussé à ruminer pendant 17 ans l’élaboration de ce quatuor qui renverse toutes les conventions établies. Il est construit de sons informes répondant à des catégories patiemment recensées : frottés, grincés, soufflés, grattés…
Adagissimo est une oeuvre très courte, écartelée, fendue en son milieu : les deux violons s’agitent et produisent une musique très ornée et rapide, tandis que les deux basses déploient une ligne quasiment mélodique extrêmement lente. Deux éléments totalement contradictoires que rien ne viendra jamais réconcilier.
Four est un fruit du hasard, comme souvent chez Cage. Cela donne parfois des moments très beaux (beau au sens classique) puis l’on s’étonne d’entendre juste après une musique, pourtant écrite de toute évidence sur les mêmes préceptes, qui se met à dissonner, et qui s’installe dans cette maladresse sans avoir visiblement le souci de plaire à nouveau.

Les sculptures De Basile Robert

Au travers de salves d’impulsions et d’ondes magnétiques, ce mécano tropical et ses fruits sonores à débusquer nous livrent une musique où l’étrange et le quotidien se côtoient. Dispersés en rang d’oignon ou en bosquet, ce tas de ferraille et de fils agencés compose une botanique électrique. Forêt magique ou parterre bucolique ? L’orée d’une ville ? L’intérieur d’une machine bien vivante…

Programme

Helmut LACHENMANN Gran Torso
Brian FERNEYHOUGHT Adagissimo
Conlon NANCARROW Quatuor no. 3 (mvt 1)
John CAGE Four
Giacinto SCELSI Quatuor no. 3
Raphaël CENDO In vivo
et les sculptures de Basile ROBERT


QBela_Photo_Freaks par Sylvie Friess

Création

Aout 2012, Festival les Nuits d’Eté en Savoie
Le 30 septembre 2012 à l’Abbaye de Noirlac

Production

L’Oreille Droite – Q. Béla, avec le soutien de la DRAC Rhone Alpes



Photographie : Sylvie Friess